Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
images [2015/12/07 11:17]
theret
images [2015/12/07 11:17] (Version actuelle)
theret
Ligne 1: Ligne 1:
 =====Images===== =====Images=====
  
-{{:​idla_lateness.jpg?​200 |}} Dans le modèle d'iDLA (agrégation limitée par diffusion interne), des particules sont lancées successivement depuis l'​origine du graphe Zd, progressent en suivant une marche aléatoire simple tant qu'​elles restent dans une zone déjà explorée par d'autre particule, et meurent en découvrant un nouveau point du graphe. La zone déjà explorée par les particules issues de l'​origine grandit linéairement en temps et admet pour forme asymptotique la boule euclidienne. Ceci nous dit que les différents points de l'​espace sont découverts à un instant qui est asymptotiquement donné par une constante fois leur distance à l'​origine. Cette simulation associe à chaque point une couleur qui représente l'​avance (rouge) ou le retard (bleu) avec lesquels ce point a été découvert. Il est connu que cette avance ou ce retard converge vers une version du champ libre gaussien.+{{:​idla_lateness.jpg?​200 |}} Dans le modèle d'iDLA (agrégation limitée par diffusion interne), des particules sont lancées successivement depuis l'​origine du graphe Zd, progressent en suivant une marche aléatoire simple tant qu'​elles restent dans une zone déjà explorée par d'autres particules, et meurent en découvrant un nouveau point du graphe. La zone déjà explorée par les particules issues de l'​origine grandit linéairement en temps et admet pour forme asymptotique la boule euclidienne. Ceci nous dit que les différents points de l'​espace sont découverts à un instant qui est asymptotiquement donné par une constante fois leur distance à l'​origine. Cette simulation associe à chaque point une couleur qui représente l'​avance (rouge) ou le retard (bleu) avec lesquels ce point a été découvert. Il est connu que cette avance ou ce retard converge vers une version du champ libre gaussien.